« Sur les pas de Marie Laure »

« Sur les pas de Marie Laure » a été une autre manière d’aborder la politique de la ville pour les élèves de SPVL (Service de Proximité et de Vie Locale) du Lycée jean Geiler.

Ce projet ACMISA s’inscrivait dans un parcours de formation puisant son origine dans le livre « Toute la lumière que nous ne pouvons voir » d’Anthony Doerr.

Dans l’ouvrage littéraire, Marie-Laure, jeune aveugle est élevée sous l’occupation à Paris par son père, veuf, employé du Muséum d’Histoire Naturelle.

Celui-ci crée pour elle des maquettes en reconstituant fidèlement leur quartier pour l’aider à s’orienter, se déplacer et se repérer dans l’espace.

Sur cette thématique, les terminales SPVL du Lycée Jean Geiler ont travaillé sur des maquettes, sur le concept d’urbanisation et d’espace public.

Ils ont créé des bâtiments collectifs ou pavillonnaires avec des structures valorisant tout particulièrement le sens du toucher.

Une fois le choix du modèle propre à chaque participant arrêté, un prototype papier a été réalisé puis notre céramiste les a guidés pour la réalisation définitive en faïence.

Les façades des bâtiments ont été architecturées avec des techniques de plaques et structurées à partir d’éléments naturels : pierre, végétaux, bois avant d’être mises en couleur et cuites.

En dernière séance les élèves se sont concertés pour assembler et mettre en commun leurs productions en s’inspirant des quartiers de leur quotidien.

Leur choix d’origine concernait un quartier périphérique, puis après différents essais et concertation, ils se sont lancés dans une reconstitution du secteur autour de la place Kléber.

Comme Marie-Laure, la jeune héroïne aveugle du roman, ils ont compté les pas entre les immeubles, les espaces publics et repéré l’implantation des routes.

Ce fût pour les participants :

  • – Une belle expérience pour appréhender l’urbanisation, l’espace collectif et l’espace privé avec une réelle réflexion personnelle.
  • – Une première découverte du travail de la terre pour la quasi-totalité des élèves de la section.
  • – Une plus-value personnelle permettant de développer le sens critique et l’observation sur l’aménagement du territoire.

 

Projet ACMISA en Enseignement Professionnel avec C. Petitbon, céramiste / Mme Hoerner, enseignante.

Un nouvel espace dédié à l’échange

Les droits des parents d’élèves à assurer leur rôle éducatif sont reconnus à travers : un droit d’information sur le suivi de la scolarité et du comportement scolaire de leurs enfants, un droit de participation par leurs représentants, membres ou non d’une association, élus ou désignés pour siéger dans les instances des écoles et des établissements scolaires. Ils sont aussi reconnu par un droit de réunion s’exerçant dans le cadre de réunions collectives ou de rencontres individuelles.

C’est dans cette optique que le lycée Jean Geiler lance son espace Atelier permettant d’accueillir les rencontres entre parents et  rencontres parents/professeurs. Cette salle servira aussi de support au référent décrochage scolaire pour mener à bien ses actions de remobilisation des élèves décrocheurs.

Son nom l’Atelier comme un espace de construction du dialogue.

LE FORUM DE L’EMPLOI

Nous avons accueilli, au sein de nos locaux, un certain nombre de partenaires acteurs de l’emploi pour participer à notre premier forum pour l’emploi. L’insertion professionnelle des jeunes après le lycée professionnel varie en fonction d’un certain nombre de paramètres. Tous n’aspirent pas à une poursuite d’étude en formation initiale. Certains élèves de terminale envisagent déjà de rentrer directement dans la vie active après leur bac. D’autres choisiront la voie de l’alternance pour poursuivre leur étude ou d’effectuer un service civique pendant une année de césure. Certains même pourraient vouloir partir à l’étranger pour développer une expérience nouvelle ou enrichir leur CV… Lire l’article

PROJET GENERATIONS EUROPE

A l’occasion de la journée de l’Europe, le 09 mai, nous, élèves de la classe de seconde bac pro SPVL, avons organisé une matinée d’échange et de partage avec les enfants de la classe de CE1 bilingue allemand de l’école élémentaire St Madeleine et 5 séniors volontaires de la section marche de l’ASPTT.

Nous avons mis en place des animations dont les objectifs étaient les suivants :

  • Favoriser les échanges et les liens intergénérationnels
  • Construire et apprendre ensemble
  • Développer un sentiment d’appartenance à l’Europe
  • Découvrir de nouvelles saveurs…Lire l’article

 

Le CVL tourne un clip vidéo contre le harcèlement

Le lycée Jean Geiler est riche d’un Conseil de Vie Lycéenne (CVL) dans lequel tous les niveaux d’études et toutes les filières (GA, SPVL et CAP coiffure) sont représentés. Les élèves encadrés par M. Metz (CPE) ont choisi cette année de s’impliquer dans une démarche de sensibilisation au harcèlement scolaire, en cohérence donc avec une certaine culture d’établissement puisque deux d’entre eux ont participé l’année dernière à la création du jeu de rôle Stop Arcel. Le choix a été fait de créer un clip vidéo qui servirait de support à des interventions auprès d’autres élèves de lycées ou de collèges de Strasbourg.

Les élèves ont pu déterminer un axe de travail (le rôle des témoins, l’importance de ne pas reste passifs) pour ensuite œuvrer à la réalisation du film (scénario, story board, tournage) avec l’aide précieuse de l’artiste vidéaste Jessica Picard. Ils ont d’ores et déjà pu présenté le film abouti aux délégués des classes de seconde et de première, en clôture de la semaine de l’engagement à la santé et à la citoyenneté du Lycée Jean Geiler. Après avoir bénéficié d’une formation organisée par les chargées de mission au Rectorat Mme Léa Blanquer et Mme Elisabeth Fleureau, avec l’utile participation du référent Police le Major Chauprade, les élèves du CVL ont été en mesure de nourrir des échanges avec les autres élèves élus en insistant sur la dimension à la fois éthique et juridique de la condamnation du harcèlement et de toutes formes de violences.

Semaine de la Santé et de la Citoyenneté !

PROGRAMME SEMAINE 12

L’engagement au lycée Jean GEILER est partout. Il revêt des formes différentes : discrètes, médiatisées, collaboratives, individuelles, durables ou ponctuelles. La réussite de nos élèves en est le fruit et vous y contribuez chaque jour !

Ainsi, l’Engagement est mis à l’honneur au lycée Jean GEILER sous une forme originale. Nous y consacrons une semaine spécifique du 18 au 22 mars 2019,intitulée « Semaine de la Santé et de la Citoyenneté » afin d’impliquer chaque élève dans la construction de son parcours, de sa santé et de sa personnalité (Axe 2 du P.E.).

Enseignants, personnels administratifs et éducatifs, direction, chefs d’entreprise, associations, personnalités qualifiés, partenaires de la Région Grand Est (Mois de l’Autre) et du Rectorat de strasbourg, nous nous mobilisons tous pour mettre en exergue des sujets parascolaires et importants pour les élèves.

Au programme 40 Ateliers de 2 heures à destination des élèves mais aussi du personnel. Les objectifs sont multiples :

  • Se former et s’informer différemment avec des acteurs du terrain ou des spécialistes;
  • S’accorder du temps pour penser son « Engagement » et le « rapport à l’autre »;
  • Aborder les valeurs de la République dans ses formes les plus concrètes;
  • Prolonger son engagement dans un cadre associatif.

La réussite de cette semaine banalisée ne dépend que de vous, des initiatives que vous prendrez, de l’accueil que vous réserverez aux élèves et partenaires, de votre implication dans le déroulement, au final de Votre Engagement.

 

NOS PARTENAIRES POUR CET EVENEMENT – AROEVENLICRA 67CIMADECEMEARegards d’enfantsSOS Aide aux HabitantsSOS Femmes solidaritéKinostubLe CarillonASTUCentre JacoutotLe Caillou qui ricocheDéclencheur de bonheurITHAQUEPlanning familialBalladeFrance ADOTMGELTHEMIS AG2R La MondialeSophrologie EFT Strasbourg CeGiddRallye des cultesAssociation de Réseau National d’appui aux entrepreneurs – …

Lancement du Mois de l’Autre par la Région Grand Est au Lycée Jean GEILER

Placée sous la thématique « Vie privée et réseaux sociaux », l’édition 2019 du Mois de l’Autre permet aux lycéens d’échanger, de débattre et de mener des projets articulés autour de sujets tels que le harcèlement et le cyberharcèlement, le droit à l’image, la liberté d’expression, ou encore le racisme et l’antisémitisme. Véritables outils de communication, les réseaux sociaux, mal utilisés, peuvent néanmoins représenter un potentiel danger.

  • MOIS DE L'AUTRE 2019 - Lancement au lycée Jean GEILER dde Strasbourg
Afin de mieux prévenir et d’anticiper les dangers liés à internet, les associations régionales et les équipes pédagogiques auront pour mission de faire prendre conscience des risques d’internet et des médias sociaux aux jeunes. Ils s’attacheront notamment à les responsabiliser et à les sensibiliser en prenant appui sur les thèmes suivants :
  • la gouvernance d’internet,
  • la liberté d’expression et ses limites,
  • l’atteinte à la vie privée, le droit à l’image, la propriété intellectuelle,
  • les sources de discriminations liées aux nouvelles technologies,
  • l’impact des médias sociaux sur la construction de la pensée,
  • l’incitation à la haine raciale, ethnique ou religieuse sur les réseaux sociaux

 

Le lycée Jean-Geiler-de-Kaysersberg présente une action contre le harcèlement

Elsa Schalck, Vice-présidente de la Région Grand Est déléguée à la thématique Jeunesse, Orientation et Démocratie territoriale, et Cédric Chevalier, Président de la Commission Jeunesse de la Région Grand Est, ont lancé la 15ème édition du Mois de l’Autre, consacrée à la thématique « Vie privée et réseaux sociaux » ce mardi 5 mars 2019, au lycée Jean-Geiler-de-Kaysersberg à Strasbourg. Aux côtés de Catherine Spitz, Proviseure de l’établissement, et de Virginie Testa, représentant le rectorat de Strasbourg, déléguée Académique à la Vie Lycéenne, les élus du Conseil régional ont souhaité faire de la question de l’antisémitisme, l’un des axes majeurs de cette édition, et donner aux jeunes les instruments utiles à sa lutte, y compris sur les réseaux sociaux.

Les élèves du lycée Jean-Geiler-de-Kaysersberg ont ainsi conçu un jeu de rôle intuitif « Stop’Arcel » qui permet notamment de s’engager rapidement contre le harcèlement et encourage les jeunes à dialoguer et à sortir du silence. Les lycéens ont notamment été invités à réfléchir sur l’impact que peut avoir les médias sociaux au quotidien mais aussi sur l’actualité (par exemple : fake news, cyber-harcèlement, etc.).

Exposition « I Want To Break Free » de Joana Vasconcelos

L’artiste portugaise, Joana Vasconcelos propose un parcours qui allie des oeuvres à l’esthétique glamour avec des pièces plus engagées. Toutes ont en commun d’être des objets du quotidien dans un ensemble très coloré.

Ces 24 oeuvres vous plongeront dans un univers fantasque, ludique et enchanté.

L’exposition est organisée dans le cadre de « Happy 20« , à l’occasion des 20 ans du Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg.