« Sur les pas de Marie Laure »

« Sur les pas de Marie Laure » a été une autre manière d’aborder la politique de la ville pour les élèves de SPVL (Service de Proximité et de Vie Locale) du Lycée jean Geiler.

Ce projet ACMISA s’inscrivait dans un parcours de formation puisant son origine dans le livre « Toute la lumière que nous ne pouvons voir » d’Anthony Doerr.

Dans l’ouvrage littéraire, Marie-Laure, jeune aveugle est élevée sous l’occupation à Paris par son père, veuf, employé du Muséum d’Histoire Naturelle.

Celui-ci crée pour elle des maquettes en reconstituant fidèlement leur quartier pour l’aider à s’orienter, se déplacer et se repérer dans l’espace.

Sur cette thématique, les terminales SPVL du Lycée Jean Geiler ont travaillé sur des maquettes, sur le concept d’urbanisation et d’espace public.

Ils ont créé des bâtiments collectifs ou pavillonnaires avec des structures valorisant tout particulièrement le sens du toucher.

Une fois le choix du modèle propre à chaque participant arrêté, un prototype papier a été réalisé puis notre céramiste les a guidés pour la réalisation définitive en faïence.

Les façades des bâtiments ont été architecturées avec des techniques de plaques et structurées à partir d’éléments naturels : pierre, végétaux, bois avant d’être mises en couleur et cuites.

En dernière séance les élèves se sont concertés pour assembler et mettre en commun leurs productions en s’inspirant des quartiers de leur quotidien.

Leur choix d’origine concernait un quartier périphérique, puis après différents essais et concertation, ils se sont lancés dans une reconstitution du secteur autour de la place Kléber.

Comme Marie-Laure, la jeune héroïne aveugle du roman, ils ont compté les pas entre les immeubles, les espaces publics et repéré l’implantation des routes.

Ce fût pour les participants :

  • – Une belle expérience pour appréhender l’urbanisation, l’espace collectif et l’espace privé avec une réelle réflexion personnelle.
  • – Une première découverte du travail de la terre pour la quasi-totalité des élèves de la section.
  • – Une plus-value personnelle permettant de développer le sens critique et l’observation sur l’aménagement du territoire.

 

Projet ACMISA en Enseignement Professionnel avec C. Petitbon, céramiste / Mme Hoerner, enseignante.

Un nouvel espace dédié à l’échange

Les droits des parents d’élèves à assurer leur rôle éducatif sont reconnus à travers : un droit d’information sur le suivi de la scolarité et du comportement scolaire de leurs enfants, un droit de participation par leurs représentants, membres ou non d’une association, élus ou désignés pour siéger dans les instances des écoles et des établissements scolaires. Ils sont aussi reconnu par un droit de réunion s’exerçant dans le cadre de réunions collectives ou de rencontres individuelles.

C’est dans cette optique que le lycée Jean Geiler lance son espace Atelier permettant d’accueillir les rencontres entre parents et  rencontres parents/professeurs. Cette salle servira aussi de support au référent décrochage scolaire pour mener à bien ses actions de remobilisation des élèves décrocheurs.

Son nom l’Atelier comme un espace de construction du dialogue.

LE FORUM DE L’EMPLOI

Nous avons accueilli, au sein de nos locaux, un certain nombre de partenaires acteurs de l’emploi pour participer à notre premier forum pour l’emploi. L’insertion professionnelle des jeunes après le lycée professionnel varie en fonction d’un certain nombre de paramètres. Tous n’aspirent pas à une poursuite d’étude en formation initiale. Certains élèves de terminale envisagent déjà de rentrer directement dans la vie active après leur bac. D’autres choisiront la voie de l’alternance pour poursuivre leur étude ou d’effectuer un service civique pendant une année de césure. Certains même pourraient vouloir partir à l’étranger pour développer une expérience nouvelle ou enrichir leur CV… Lire l’article

PROJET GENERATIONS EUROPE

A l’occasion de la journée de l’Europe, le 09 mai, nous, élèves de la classe de seconde bac pro SPVL, avons organisé une matinée d’échange et de partage avec les enfants de la classe de CE1 bilingue allemand de l’école élémentaire St Madeleine et 5 séniors volontaires de la section marche de l’ASPTT.

Nous avons mis en place des animations dont les objectifs étaient les suivants :

  • Favoriser les échanges et les liens intergénérationnels
  • Construire et apprendre ensemble
  • Développer un sentiment d’appartenance à l’Europe
  • Découvrir de nouvelles saveurs…Lire l’article

 

Schwarzkopf chez les BTS Métiers de la Coiffure

Schwarzkopf chez les BTS Métiers de la Coiffure

Mercredi 15 mai 2019 les étudiantes du BTS Métiers de la Coiffure du Lycée Jean Geiler  ont eu la chance de recevoir la visite de Magali Moulins. Magali est formatrice dans l’entreprise Schwarzkopf du groupe allemand Henkel. La journée a été consacrée à la présentation des différents produits professionnels de la marque Schwarzkopf : le matin pour la théorie et la mise en application pratique l’après-midi sur 3 modèles.

Cette formation a permis aux étudiantes de BTS de découvrir des produits innovants ainsi que les techniques d’application associées. La présentation de la gamme « Blond Me » a été particulièrement appréciée par tous les apprenants pour sa diversité et les possibilités de personnalisation qu’elle offre.

Formation théorique

 

Patine rose gold et soin profond

 

Blond nuancé sur cheveux blancs

 

Technique de painting « Ombre hair »

Séquence émotion… Réalisons l’importance de la vie !

Ce vendredi 3 Mai, l’intervention de Véronique DUCASTEL a ému plus d’un de nos élèves de TCOI. A travers sa propre histoire, elle a su les toucher ainsi que les sensibiliser à la valeur de la vie (que nous pouvons négliger parfois).

Véronique met également l’accent sur l’importance que le coiffeur peut avoir dans son histoire qui n’est pas un cas isolé. Son livre se partage désormais entre les élèves suite à leurs demandes.

Intervention bouleversante et riche en émotions… MERCI

 

Du naturel s’il vous plait…!

Nouvelle approche du cheveu par la coloration naturelle.

Belle découverte pour nos élèves de coiffure TCOI ainsi que BTS  de la coloration naturelle COLOR ONE à travers les explications de notre intervenante puis divers ateliers pratiques.

90% d’ingrédients d’origines naturelle, des formules respectueuses du cuir chevelu et des cheveux, une couverture de cheveux blancs, un cheveu plus doux, brillant et respecté.

Un grand merci à notre formatrice du jour Cindy, pour la marque Mulato.

 

Découverte de l’atelier des perruquiers de l’Opéra du Rhin.

L’atelier des perruquiers de l’Opéra du Rhin a dévoilé ses trésors aux élèves coiffeurs en TCOI le 26/04/2019.

La visite a été guidée par FABIENNE qui a pris plaisir à ouvrir ses nombreux tiroirs…. moustaches, favoris, barbes, postiches, cheveux asiatiques, hindous, européens aux reflets des plus sages au plus extravagants, poils de yack, centaines de perruques réalisées sur place soigneusement entretenues et répertoriées.

A découvrir à travers les différentes photos (300 g de cheveux, achetés 700 € environ, noués 1 à 1 par AUDREY ce qui représente 60 h de travail minimum, formation de perruquières, maquilleuse, effets spéciaux pour tout le personnel…..)

Nos élèves très attentifs ont profité de l’occasion pour poser de nombreuses questions…

Superbe visite présentant aux apprenants une autre facette de la coiffure où se mêlent PASSION, MINUTIE, PATIENCE, INVESTISSEMENT, CREATIVITE, MUSIQUE et CULTURE… Un réel et bel esprit d’équipe!!

Continuer la lecture